Meghan Markle finaude : pourquoi elle veut à tout prix retarder son procès

·1 min de lecture

Personne ne s'attendait à ce retournement de situation, surtout pas les avocats de l'Associated Newspapers Limited, la société propriétaire des tabloïds Mail On Sunday et MailOnline, attaquée par Meghan Markle pour avoir publié les extraits d'une lettre privée envoyée à son père, Thomas Markle. Mais alors qu'un procès de dix jours devait avoir lieu à Londres à partir du 11 janvier, la duchesse de Sussex a demandé un report pur et simple, qui lui a été accordé. C'est donc à l'automne prochain, soit près d'un an après la date initiale du procès, que Meghan Markle devra comparaitre pour défendre ses droits, elle qui attaque notamment les deux tabloïds pour atteinte à la vie privée. Une décision qui a pris de court les avocats de la défense, à qui la justice avait donné l'autorisation d'inclure dans leur dossier des extraits de Finding Freedom, le livre qui dévoile des détails sur l'intimité des Sussex.

Si officiellement les raisons de ce report restent confidentielles, il semblerait que Meghan Markle n'ai rien laissé au hasard. Selon plusieurs experts, l'objectif premier de l'épouse du prince Harry est d'attirer le moins de lumière possible sur le procès. En demandant un référé, une procédure permettant de demander à une juridiction des mesures provisoires mais rapides, la duchesse change de stratégie. "C'est très malin de sa part car si le référé est accepté, elle évite les contraintes d'un énorme procès et tout le cirque médiatique qui irait de pair", explique l'avocate Emily (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Laeticia Hallyday : son choix étrange pour une rupture
Les 12 coups de midi : un ancien candidat condamné à 6 mois de prison
VIDEO - “Comme personne ne m’aime” : Julien Cohen fait son Calimero dans Affaire conclue
Mette-Marit de Norvège bientôt grand-mère... à 50 ans
Marine Lorphelin touchée par le Covid, elle s’inquiète pour ses proches