Meghan Markle fête une belle victoire... et elle peut remercier Elizabeth II !

·1 min de lecture

Meghan Markle est bien la seule auteure de la lettre qu'elle a envoyée à son père, Thomas, en 2018, et dont le Mail on Sunday a publié des passages dans 5 articles, en 2019. Presque deux après avoir porté plainte contre la société qui édite le tabloïd, Associated Newspapers (ANL), la duchesse de Sussex a eu gain de cause ce 5 mai, devant la la Haute Cour de Londres.

La femme du prince Harry avait déjà remporté une première victoire, le 11 février 2020, dans cette affaire d'atteinte à la vie privée et de violation de ses droits d'auteur. Ce mercredi, on a levé le doute qui existait encore autour du making of de ce fameux courrier repris dans la presse. La propriété du droit d'auteur n'était pas encore clairement établie par la justice, puisque à l'époque de l'écriture de sa lettre, Meghan Markle avait montré son texte au prince Harry ainsi qu'à son ancien secrétaire en communication au palais de Kensington, Jason Knauf.

À lire également

L'interview de Harry et Meghan décryptée par des pros : ce documentaire qui tombe très mal...

Ce dernier, ayant vu le brouillon électronique de la lettre était suspecté d'être le co-auteur de cette lettre, ce qui en aurait donc fait la propriété de la Couronne. Dans ce dernier vo... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles