Meghan Markle explique pourquoi elle préserve Archie des paparazzis

Dans un entretien accordé à « The Cut », Meghan Markle confie sa peur que son fils Archie soit la cible des paparazzis, notamment à l’école.

ENFANTS - « Désolée, j’ai un problème avec ça. Ça ne fait pas de moi quelqu’un d’obsédé par la notion de vie privée. Ça fait de moi un parent bon et fort qui protège son enfant. » Dans une longue interview au média américain The Cut publiée ce lundi 29 août, Meghan Markle se confie sur son chez-soi, son rapport à Instagram ou à la famille royale, mais surtout sur la peur que son fils Archie soit la cible des paparazzis.

« Plus tôt dans notre conversation […], elle a souligné que, si Archie allait à l’école au Royaume-Uni, elle ne pourrait jamais aller chercher et déposer ses enfants à l’école sans que cela ne devienne une séance de photos royale avec une quarantaine de journalistes prenant des clichés », rapporte ainsi la journaliste Allison P. Davis dans son article.

Ce n’est pas la première fois que Meghan Markle évoque la difficulté d’être scrutée par les tabloïds. En 2020, lorsque le couple résidait à Vancouver Island, au Canada, le prince Harry et Meghan Markle avaient menacé d’engager des poursuites en justice après la publication de photos montrant la duchesse de Sussex avec son fils Archie à leur insu.

À présent que la famille est installée en Californie, Archie peut simplement être cet « enfant joyeux » sur le chemin de l’école.

Retour prochain sur Instagram

Dans l’entretien, Meghan Markle annonce également « revenir sur Instagram ». « Pourquoi donnerais-je aux personnes qui traitent mes enfants de ’nigger’ [terme raciste qualifiant une personne dont la peau est de couleur noire] une photo de mon enfant avant que je puisse la partager avec les personnes qui aiment mon enfant ? », s’inquiète-t-elle, soulignant néanmoins sa volonté de partager les photos qu’elle choisit de sa famille. Le couple avait lancé son propre compte, « Sussexroyal », en 2019 avant de le supprimer suite à leur départ de la famille royale.

En Californie, la famille se sent également plus « libre ». Récemment, Meghan Markle s’est ainsi rendue à une fête d’anniversaire d’un camarade de classe à Archie, soulignant la surprise des autres parents. « J’étais dans un château gonflable, et j’ai vu cet enfant de 1 an à l’intérieur. Je lui ai demandé : ’Où est ta maman ?’ Et sa mère, qui était restée à l’extérieur m’a répondu : ’Oh, bonjour ! Je suis là. Je ne savais pas si je pouvais entrer.’ J’ai dit : ’[...] Bien sûr que vous pouvez entrer !’ », raconte-t-elle dans l’interview.

Lire sur le HuffPost

Lire aussi :

Avec l’inflation au Royaume-Uni, les uniformes à l’école beaucoup plus chers

Des fournitures scolaires à pas cher ? Le marché de l’occasion pour réduire la facture

VIDÉO - La Minute de Meghan Markle