Meghan Markle : encore un énorme mensonge révélé !

·1 min de lecture

Elle n'aurait pas dit toute la vérité... Beaucoup de choses ont été dites le 7 mars dernier, lors de l'interview de Meghan Markle et du prince Harry face à Oprah Winfrey. Soupçons de racisme, pensées suicidaires, appels à l'aide ignorés, la duchesse de Sussex a pris la Firme pour cible. Lors de cette interview, l'ex-actrice a regretté n'avoir pu quitter la maison que deux fois en quatre mois lorsqu'elle vivait au Palais de Kensington, arguant que des fonctionnaires avaient pris son "passeport, permis de conduire, clés".

Faux, rétorque Andrew Morton dans le podcast Royally Obsessed comme le rapporte le DailyMail. Celui qui a écrit la célèbre biographie de la princesse Diana en 1992 affirme que des amis lui ont dit avoir vu la duchesse de Sussex sortir et se promener avec des proches. Pour lui, la situation de Meghan Markle et de Lady Diana ne sont pas comparables. "Quand je regardais l'interview, je cochais 'oui, sentiment d'isolement', 'oui, sentiment de désespoir' exactement ce que Diana me disait', a-t-il commenté, avant de distinguer néanmoins clairement leurs deux quotidiens. "Mais d'un autre côté, des amis à moi m'ont dit qu'ils avaient vu Meghan quitter le supermarché Whole Foods de Kensington High Street avec des sacs de nourriture pour rentrer au palais de Kensington" a-t-il fait savoir.

Meghan Markle enfermée ? Pas vraiment. "Cela ne ressemblait pas trop à une prison. D'autres amis l'ont vue sortir avec des amis dans des restaurants, elle me semble donc avoir mené une (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Xavier Dupont de Ligonnes : comment le suicide de son ami a été un déclic
Couac au gouvernement : "Arrêtez d'emmerder les Français", s'agace un ministre
C'est Meghan Markle qui a fait pleurer Kate Middleton : pour Elizabeth II, il n'y pas de doute
Pourquoi aucun ami du prince Harry n'a encore pris sa défense ?
Pourquoi Alexandra de Hanovre est la seule enfant de Caroline de Monaco à porter un titre ?