Meghan Markle : l'odieux chantage affectif employé par son père

Cette fois-ci, Thomas Markle a décidé de se servir de son potentiel de nuisance médiatique pour rétablir le contact avec sa fille Meghan. Comme si la duchesse déchue n’avait pas déjà assez de choses à régler, voilà que son paternel s’en mêle. Dans son entretien avec Good Morning Britain, Thomas Markle a déclaré : « Je vais donner une interview et attendre 30 jours une quelconque réponse. Si je ne reçois rien, alors j’essaierai une autre interview. C’est à peu près la seule option que j’ai (…)». Ce serait selon lui une façon de réparer leur relation après les difficultés qu’ils ont traversées. Il aurait d’ailleurs également envoyé des lettres à la mère de Meghan restées sans réponse. 

Thomas Markle : « J’ai du mal à croire que Meghan ait été victime de racisme quelle qu’en soit la forme »

Le père de la duchesse a également contesté l’hypothèse formulée par certaines voix qui dénoncent le racisme ordinaire dont Meghan Markle subirait les conséquences de plein fouet. La femme du prince Harry a été la cible de nombreux commentaires haineux et racistes en ligne, mais aussi d’une couverture médiatique par la presse britannique parfois contestable, voire clairement discriminante. En effet, Meghan Markle a été décrite comme « exotique » ou « presque issue de Compton » (comprendre : les bas quartiers de Los Angeles)...  Certains commentateurs spécialisés ont même vu une différence notable entre le traitement de Meghan et celui de Catherine, plus mélioratif, pour celle qui est pourtant également

Retrouvez cet article sur Voici

Albert II de Belgique : Delphine Boël est bel et bien sa fille
Laurence Boccolini : sa dernière vidéo provoque la colère d'internautes
Mariés au premier regard : la production s’explique après la suppression d’une séquence TRÈS attendue
David Schwimmer : ces déclarations qui enterrent définitivement le retour de Friends
L’amour est dans le pré : Sophie-Elodie inquiète pour son exploitation, elle poste un message alarmant