Meghan Markle autorisée par la reine à poursuivre sa carrière, la rumeur qui étonne

·1 min de lecture

La reine Elizabeth II aurait-elle fait preuve de tolérance ? Avant de jurer amour et fidélité au prince Harry, en mai 2018, Meghan Markle a tiré un trait sur sa carrière d’actrice. Le seul rôle que la duchesse de Sussex était autorisée à incarner était celui de la belle image. Pourtant, la monarque lui aurait conseillé de ne pas renoncer aux films après en avoir discuté avec des membres de la famille royale. C’est, en tout cas, ce qu’a affirmé le biographe royal Andrew Morton au cours du podcast Royally Obsessed, relayé par le Daily Mail ce mardi 6 avril. “Ils ont dit à Meghan que si elle ne voulait pas assumer de fonctions royales à temps plein, elle pouvait avoir le statut d'invitée et continuer sa carrière d’actrice”, a-t-il expliqué.

Une proposition que Meghan Markle aurait alors refusée, puisqu’elle a claqué la porte des plateaux de tournage de la série américaine Suits. D’après Andrew Morton, celle qui s’apprête à goûter au bonheur de la maternité pour la deuxième fois n’a pas suffisamment réfléchi à toutes les options que la reine Elizabeth II lui proposait. Et son mari, le prince Harry, ne lui en aurait pas empêché. “Je pense qu'aucun d'eux n'a pensé qu'ils auraient dû le faire”, s’est désolé l’expert, persuadé qu’ils auraient peut-être évité certaines déconvenues.

Meghan Markle et Harry auraient également reçu la bénédiction de la part de la reine Elizabeth II de se “rendre où ils le voulaient”. “On leur a donné une certaine latitude. On leur a dit : ’Voici vos billets (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Laurent Wauquiez : comment sa femme veille à ne pas gêner son ascension
"Une infinie tendresse" : Françoise Hardy et Jacques Dutronc, une relation à part
17 mensonges pour Meghan Markle ?! Piers Morgan implacable
Thomas Dutronc en larmes : cette soirée qui a marqué sa mère Françoise Hardy
Qui est Raphaël de Casabianca, présentateur de "Nos terres inconnues" ?