"Meghan Markle est au centre de tous les combats de la jeunesse américaine", estime l'historien des Etats-Unis François Durpaire

France 2
·1 min de lecture

"Les causes défendues par Meghan Markle et Harry sont totalement en phase avec la jeunesse américaine. Aux Etats-Unis, c’est ce qu’on appelle l’engagement intersectionnel", dit au magazine "13h15 le dimanche" (replay) l’historien François Durpaire, spécialiste des Etats-Unis.

"Elle n’est pas seulement féministe, elle n’est pas seulement antiraciste, elle n’est pas seulement écologiste… Elle est les trois à la fois. Meghan Markle est finalement au centre de tous les combats de la jeunesse américaine", précise l’auteur de nombreux ouvrages sur le pays.

"Elle est prise au sérieux par les femmes et les hommes politiques américains"

La journaliste Anne-Elisabeth Moutet se souvient de la dernière course à la Maison-Blanche : "Ils ont fait des déclarations qui étaient au bord de soutenir Joe Biden, parce que Harry est censé ne pas soutenir un candidat, quelvqu’il soit, dans les élections d’un pays étranger." Le candidat Trump ne s’est pas privé d’envoyer la jeune femme dans les cordes : "Elle, je ne l’aime pas trop (…) Je souhaite bien du courage au prince Harry. Il en aura besoin…"

Pour l’historien des Etats-Unis, "Meghan Markle est prise au sérieux par les femmes et les hommes politiques américains. Au point que Donald Trump lui-même, l’ancien président, a dit sur Fox News [le 16 mars 2021] : 'Si Meghan Markle se présente en 2024, ça va me donner envie de me représenter…'" Le couple formé par le prince Harry et Meghan Markle est installé à Los Angeles depuis mars 2020.

> Les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi