Meghan Markle : après l'interview explosive, Beyoncé apporte son soutien à l'épouse du prince Harry

·1 min de lecture

S'il fallait compter les points après la diffusion de l'interview-fleuve de Meghan et Harry accordée à Oprah Winfrey et diffusée sur CBS ce 7 mars la balance pencherait indubitablement du côté des jeunes exilés de la Couronne. Il semble que Meghan et Harry soient en effet parvenus à convaincre de nombreux observateurs que la famille royale britannique est l'un des sept cercles de l'enfer. Pour défendre la monarchie, Buckingham ne peut hélas guère compter que sur Piers Morgan. Un soutien dont elle se passerait volontiers car ce dernier vient d'être poussé vers la sortie de l'iconique émission Good Morning Britain après une monumentale colère piquée à l'antenne au sujet de Meghan Markle. De l'autre côté de l'Atlantique la défense des Sussex s'organise, amis et stars internationales font rempart de leur corps contre les accusations qui pourraient entacher la réputation de la future maman. Après Patrick J.Adams son partenaire dans Suits , son amie la réalisatrice Lindsay Roth , et la comédienne Abigail Spencer c'est un véritable poids lourd américain de l'industrie musicale américaine qui entre dans la danse... Beyoncé.

La chanteuse a fait part de son admiration envers la femme du prince Harry sur son site internet, en légende d'une photographie où elles apparaissent toutes les deux en train de discuter à l'avant-première du film Disney Le Roi Lion, en 2019. « Merci Meghan pour ton courage et ton influence. Tu nous donnes de la force et nous inspires », indique l'interprète de Black (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Interview Meghan Markle et Harry : cette révélation sur le prince Charles démentie
Jamy Gourmaud en deuil : mort d'un des experts du Monde de Jamy, "piégé" en montagne
Meghan Markle responsable du départ de l'animateur Piers Morgan ? Les Britanniques en sont persuadés
Loana : cet élément très personnel qui a failli provoquer son départ de "Loft Story"
Interview de Meghan et Harry : cette « erreur » commise par le palais de Buckingham