Meghan Markle : cette amie célèbre qui balancerait des infos à la presse

Décidément la vie de Meghan Markle est loin d'être un long fleuve tranquille. Depuis sa relation avec le prince Harry, pas un seul de ses faits et gestes n'échappe à la vigilance des paparazzis, ni des tabloïds anglais. Il faut dire qu'une partie de la population britannique n'approuve guère cette union qu'elle juge indigne en regard du statut de la famille royale : Meghan Markle est Américaine, métisse, divorcée, plus âgée que son époux Harry [il faut dire que trois longues années les séparent, 38 ans pour elle et 35 ans pour lui, ndlr.], et comble de tout, elle est roturière. Bref, ce cumul d'aspects, jugés négatifs, ne lui ont guère donné grâce aux yeux de certains. N'est-ce pas pour cette raison que la sortie du couple de la famille royale a été baptisée "Megxit" ? Et non pas "Harxit" ? Tout est dit en seul mot.

La duchesse de Sussex a fini par craquer. Trop de pressions, trop de critiques, trop de jugements. Son mari, le prince Harry, l'a bien compris. Pour protéger leur famille et surtout leur fils Archie de l'environnement toxique qu'ils subissaient, ils ont pris l'ultime décision en quittant non seulement l'Angleterre pour le Canada, mais aussi en renonçant à leurs titres royaux. Une grande première dans l'Histoire de la monarchie britannique qui en dit long sur l'état d'esprit du couple. Un contexte qui, forcément, a rendu Meghan Markle un peu méfiante vis-à-vis de son entourage.

⋙ Photos - Meghan Markle : les internautes l'accusent d'être une mauvaise mère après la diffusion d'un cliché

Et c'est son amie Victoria Beckham qui en a fait les frais. L'histoire remonte à 2017. Des révélations sur les secrets de beauté de l'ancienne actrice de la série Suits avaient fuité dans la presse britannique. Après cette publication, les soupçons de Meghan Markle se sont tournés vers son amie Victoria Beckham qui, seule, connaissait ces informations, allant jusqu'à provoquer une dispute entre le prince Harry et David Beckham. Selon des propos d'une source recueillis par The

(...) Cliquez ici pour voir la suite