Meghan Markle pas étonnée des attaques formulées contre Kate Middleton

Confinée à Anmer Hall et plus que jamais mobilisée en temps de crise sanitaire, Kate Middleton est désormais au cœur d'un véritable tourbillon médiatique. Prise pour cible par un article assassin paru dans les colonnes du magazine Tatler, et signé par une proche de Meghan Markle, la duchesse a tout de même reçu le soutien immédiat du palais de Kensington. Depuis, la guerre a été déclarée. Alors que Richard Dennend, le rédacteur en chef du média, a défendu le travail de sa journaliste, en dépit de son amitié avec la femme du prince William, les Cambridge ont choisi de riposter à travers une action en justice, à l'image du prince Harry et de son épouse qui sont, eux aussi, en guerre avec la presse britannique. Alors que la tempête s'abat sur Kate Middleton, Meghan Markle est quant à elle de l'autre côté de l'Atlantique, gracieusement hébergée dans une luxueuse villa de Los Angeles, entourée d'une équipe de sécurité à prix d'or.

C'est donc depuis la ville des anges que la duchesse de Sussex observe la polémique prendre de l'ampleur. Et ce, sans grande surprise à en croire de nouvelles révélations du Daily Mail, ce mardi 2 juin. "Meghan a déclaré à ses amis qu'elle n'était pas surprise que Kate lui donne des coups pour avoir quitté la vie royale", racontent nos confrères d'outre-Manche, "Kate n'a jamais soutenu sa transition dans la famille royale." Les tensions entre les duchesses ont même atteint un point culminant d'après une source citée par le tabloïd, puisque lors du dernier

Retrouvez cet article sur GALA

Édouard Philippe et Nicolas Sarkozy : leur mystérieux déjeuner intrigue
Hermine de Clermont-Tonnerre accidentée : qui sont ses deux enfants ?
VIDÉO - Hermine de Clermont-Tonnerre dans le coma : "C'est très grave" confie Jean-Luc Lahaye
Brigitte Macron influente : a-t-elle mis son grain de sel dans les échanges avec Cédric Villani ?
Meghan Markle et le racisme : cette vidéo qui resurgit en pleine affaire George Floyd