Meghan Markle "énervante" et "niaise" : sa première prestation post-Megxit descendue par la critique

1 / 21

Meghan Markle “maîtresse séductrice” : les confidences d’un ancien camarade de lycée

Bienvenue dans le vrai monde. Meghan Markle a voulu sa liberté avec le Megxit de ce 31 mars et son départ de la famille royale mais il se pourrait qu'elle se prenne sa décision un peu comme une porte dans la figure. Plus de contraintes, plus de bas couleur chair que l'on s'impose de porter, certes, mais aussi plus de révérences ou de bonnes manières pour la protéger de la dure loi du marché. Selon le Daily Mail non seulement personne ne déroule le tapis rouge pour applaudir sa prestation dans le documentaire Disney Elephants dont elle assure la voix off mais encore se fait-elle laminer. On la juge, du côté des critiques américains et anglais, au choix "trop désireuse de plaire", "énervante" ou encore "niaise et insipide".

Dans le documentaire qui sortira le 3 avril sur le site de streaming Disney et dont elle a enregistré la voix off à l'automne, la duchesse de Sussex narre les aventures de l'éléphant Shani et de son fils spirituel Jomo qui, sous la houlette de la matriarche Gaiai, traversent le désert de Kalahari. Il va leur falloir affronter la fatigue et des prédateurs dans leur long cheminement vers un paradis vert.

"Niaise", "mielleuse", "surfaite"... la critique est hélas quasi unanime !

Côté Etats-Unis, Ed Potton du Times n'est pas tendre avec l'ex-altesse. Pour lui, elle "en fait des tonnes" et "si le ton un peu sirupeux de Meghan dans la série Suits avait disparu depuis son arrivée dans la famille royale, le voici de retour dans cet exercice en roue libre (...) avec une

Retrouvez cet article sur GALA

PHOTO - Karine Ferri, confinée, se permet quand même un petit apéro au soleil
Pape Diouf : l'ancien président de l'OM est mort du coronavirus à 68 ans
Thomas Sotto tance les "lâches" qui demandent aux soignants de déménager
VIDÉO - Didier Raoult conseille Emmanuel Macron dans l'ombre depuis des semaines
PHOTO - Lara Fabian, confinée, rend hommage à sa maman morte il y a un an