Meghan et Harry : pourquoi ils ont d'abord refusé de visiter la maison qui est devenue la leur

  • Meghan Markle s'est confiée, en toute transparence, sur son quotidien en Californie.

  • L'épouse du prince Harry a évoqué leur maison de Montecito.

  • Elle a également mentionné leur histoire d'amour.

  • Des confidences qui permettent d'en apprendre davantage sur les Sussex.

En janvier 2020, le prince Harry et Meghan Markle ont annoncé leur intention de quitter la famille royale. Une nouvelle qui a fait l'effet d'une bombe et qui n'a toujours pas été digérée par les Windsor mais aussi les Britanniques. Chaque apparition du couple fait polémique mais est aussi très commentée. Loin du Royaume-Uni, c'est en Californie qu'ils vivent depuis leur départ et les Sussex semblent être beaucoup plus épanouis. Ils enchaînent les projets mais aussi les interviews. Celle accordée à Oprah Winfrey en mars 2021, dans laquelle ils avaient évoqué la famille royale et avaient enchaîné les révélations, n'a jamais été oubliée. Aujourd'hui, c'est pour évoquer leurs projets personnels et leur vie de famille qu'ils acceptent de répondre aux questions des journalistes. Le 29 août dernier, Meghan Markle a fait la couverture du magazine The Cut. Pour cette occasion spéciale, l'épouse du prince Harry s'est livrée sur son quotidien dans sa grande villa de Montecito. Si elle est désormais épanouie, la duchesse indique toutefois qu'ils n'avaient pas l'intention de visiter cette maison au départ. "On regardait dans le coin et cette maison était constamment mise en avant", s'est-elle (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Jacques et Gabriella : les jumeaux monégasques font leur rentrée, des photos dévoilées
Meghan Markle de retour au Royaume-Uni : découvrez le prix de son total look rouge
Camilla Parker Bowles : ce mot libérateur qu'elle a appris à prononcer au sein de la famille royale
Prince George : qui est son parrain, le richissime Hugh Grosvenor, qui possède certaines parties de Londres ?
Meghan Markle : total look rouge pour sa première prise de parole au Royaume-Uni, "C'est bon d'être de retour !"