Meghan et Harry : la police appelée à intervenir neuf fois en neuf mois dans leur manoir californien

·1 min de lecture

Ils voulaient fuir la médiatisation. En janvier 2020, le prince Harry et son épouse Meghan Markle annonçait leur décision de se "retirer en tant que membres" de la famille royale britannique. Une nouvelle qui avait fait l'effet d'une bombe. Rapidement, le couple était parti s'installer aux Etats-Unis dans une villa de Montecito, un quartier huppé ultra-sécurisé. Cependant, selon les informations publiées par The Sun le 8 avril dernier, le couple a été contraint d'appeler la police à neuf reprises en seulement neuf mois. Le tabloïd a révélé l'ensemble des interventions, la plupart pour des tentatives d'introduction. Les quatre premières fois se sont déroulées en juillet 2020 juste après leur arrivée. La suivante est en août, puis une autre en novembre. La police serait également intervenue le 24 décembre pour un homme de 37 ans, originaire de l'Ohio. Celui-ci avait tenté de s'introduire dans la propriété et avait récidivé deux jours plus tard. Le dernier appel est cette fois-ci plus récent puisqu'il date du 16 février dernier à la suite du déclenchement d'une alarme en pleine nuit.

Ce manque de protection suite à leur départ de la famille royale, Meghan Markle et le prince Harry l'avaient évoqué lors de leur interview vérité face à Oprah Winfrey. Ils avaient indiqué être "inquiets de ne plus bénéficier du service de protection officiel". En effet, le papa d'Archie avait expliqué : "L'explication de la monarchie est le changement de statut, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Mort du prince Philip : ce rôle clé que va jouer Kate lors des funérailles
Mort du prince Philip : cet invité de marque qui préfère s'effacer et ne pas aller aux funérailles
Prince Philip et son mariage avec la reine Elizabeth : était-il réellement amoureux ?
La reine reprend déjà ses fonctions royales 4 jours après le décès du prince Philip
Mort du prince Philip : Meghan Markle prête à pardonner à la famille royale ?