Meghan et Harry parents : ont-ils fait déposer le nom de Lilibet Diana ? Cette découverte qui intrigue

·1 min de lecture

Pour la première fois, Meghan Markle et le prince Harry ont pu gérer les choses à leur manière. Alors que la naissance de leur fils Archie était soumise au protocole de la monarchie, les deux exilés ont pu s'affranchir des règles pour la venue au monde de leur deuxième enfant. Ainsi, c'est dans un décor version Coup de foudre à Notting Hill que l'ancienne actrice avait dévoilé pour la première fois son ventre arrondi, un 14 février. Le couple avait ensuite attendu son interview explosive avec Oprah Winfrey pour révéler le sexe du bébé, qui s'est avéré être une petite fille. Celle-ci, prénommée Lilibet Diana en hommage à la reine Elizabeth II et la Princesse de Galles, a finalement vu le jour le vendredi 4 juin à 11h40 à l'hôpital de Santa Barbara, en Californie. Mais ce n'est que deux jours plus tard que les Sussex ont annoncé la bonne nouvelle sur les réseaux sociaux. Pourtant, un détail aurait pu mettre la puce à l'oreille des fans !

Comme le révèle le Mirror, le nom de domaine Lilibetdiana.com a été acheté le jour de la naissance de l'enfant de Meghan et Harry. L'URL aurait été créée via le géant de l'internet GoDaddy, et serait à vendre au plus offrant. Si le nom du déclarant n'est pas révélé dans les registres en ligne, l'adresse IP, elle, révèle que l'opération a eu lieu à Kansas City, dans le Missouri. Et pour la spécialiste royale Angelina Levin cela ne fait pas de doute : Harry et Meghan Markle se cachent derrière la création de ce site web.

"Ils ont déposé le domaine (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTOS Cristina Cordula : des clichés inédits de son mariage dévoilés
Philippe Etchebest dévoile les raisons qui l'ont poussé à s'engager dans un nouveau combat
Prince Harry de retour en Angleterre : la date de son retour dévoilée
Meghan Markle et Harry parents : cette tradition que Buckingham n'a pas respectée pour la naissance
VIDEO Francis Lalanne accusé d’avoir frappé un journaliste de Quotidien : son avocat réplique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles