Meghan et Harry : Lili Diana, le bébé de la réconciliation ?

·1 min de lecture
Et si Meghan et Harry ne tenaient pas tant que ça à couper le cordon avec Buckingham...
Et si Meghan et Harry ne tenaient pas tant que ça à couper le cordon avec Buckingham...

Avec Meghan et Harry, on pouvait s'attendre à tout à l'occasion de cette naissance : allaient-ils encore en profiter pour envoyer une nouvelle salve négative par-dessus l'Atlantique ? Depuis trois mois, ils n'ont pas retenu leurs coups, avec des attaques et des reproches réguliers contre la famille royale, qui sort à chaque fois les boucliers en espérant que l'offensive se calme? Et là, surprise : un message positif accompagne cette fois l'arrivée de leur deuxième enfant, puisque le couple a choisi de donner à leur fille le prénom de Lilibet, le surnom privé de la reine Elizabeth II. Dans un message aux allures de faire-part, les Sussex ont même précisé qu'ils ont voulu ainsi rendre hommage à la reine, que Harry considère toujours comme son « commandant en chef », comme il se plaît à le répéter en interview.

À LIRE AUSSILe prince Harry a-t-il perdu la raison ?

Certes, il s'agit d'un simple surnom, certains puristes trouveront même le choix un peu cavalier, d'autant qu'il est réduit au final à « Lili »? Mais il inscrit tout de même la fille du prince Harry dans la tradition familiale et la lignée des Windsor, contrairement au choix d'Archie (pour Archibald), qui en avait désarçonné plus d'un lors de la naissance de l'aîné du couple. L'utilisation du surnom permet également de donner un côté plus américain à la fille des Sussex, qui sera élevée en Californie, tout comme son frère.

Le deuxième prénom, Diana, était attendu : Harry rend ainsi hommage à sa mère dis [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles