Meghan et Harry : la couronne britannique répond aux accusations de racisme

Après les accusations de racisme de Meghan Markle, Buckingham est sorti de son silence dans un communiqué ferme, mais teinté d’un mea culpa. “Les questions soulevées, en particulier celle du racisme, sont préoccupantes. Bien que les témoignages puissent varier, ils sont pris très au sérieux, et seront traités par la famille en privé”, indique le communiqué. En effet, Meghan Markle et le prince Harry avaient fait état, lors de leur interview accordée à Oprah Winfrey et diffusée dimanche 7 mars, de discussions familiales à propos de la couleur de peau de leur fils, Archie. Une crise qui pourrait laisser des traces La couronne affirme même chaleureusement que le duc et la duchesse de Sussex, tout comme leur fils Archie, seront toujours très aimés de la famille. De quoi faire taire les tabloïds britanniques, qui assurent que la rupture était consommée. Est-ce pour autant la fin de la tempête pour la monarchie ? Certains britanniques redoutent que la crise ne laisse des traces.