Meghan et Harry battent un record historique qui ne va pas leur faire plaisir

Leur sortie de la famille royale en 2020 a été largement médiatisée, laissant place à une myriade de spéculations et de controverses, explique l'Express. Hilary Fordwich, une commentatrice royale basée aux États-Unis, affirme que tout a commencé par le refus de Meghan Markle de jouer un rôle secondaire par rapport à Kate Middleton. "Meghan ne voulait pas être numéro deux derrière Kate. Il aurait mieux valu être numéro deux que rien du tout.", explique l'experte. Cette décision a eu des répercussions majeures sur la perception publique des Sussex. Passant de figures de proue adorées après la reine Elizabeth II à des personnalités presque aussi impopulaires que le prince Andrew, le couple a subi un véritable revirement de situation.

D'après un sondage réalisé par YouGov en avril dernier, Meghan Markle est devenue la deuxième membre la plus impopulaire de la famille royale, juste après le prince Andrew, vu négativement par 86 % des sondés. Meghan n'a guère fait mieux, avec 64 % d'opinions défavorables. Le prince Harry n'a pas été épargné non plus, avec 61 % des répondants exprimant une vue négative de lui. Ces statistiques sont particulièrement révélatrices lorsqu'on les compare à l'époque où Harry et Meghan étaient parmi les membres les plus populaires de la famille royale, juste derrière la reine. Cette chute spectaculaire est qualifiée par Hilary Fordwich (...)

Lire la suite sur Closer

Mort de Virginie Raymond : ces pistes qui ont été débloquées trente après le meurtre
Astrologie 2024 : le signe du Capricorne aura-t-il de la chance en juillet ?
La Mecque : le pèlerinage tourne à la catastrophe, le bilan est terrible
Héléna Noguerra en froid avec Lio ? Cette question qui l’a mise très mal à l’aise
Pyrénées-Orientales : un homme en paddle réussit un incroyable sauvetage à 300 mètres du rivage