A La Villette, Macron en appelle à résister face à "la violence" du FN

Emmanuel Macron, en meeting dans le "Paris Event Center" de la Villette dans le nord de Paris ce lundi, s'est emporté contre son adversaire du second tour de la présidentielle, Marine Le Pen, et son parti, le Front national.

"Le 7 mai, ce sera elle ou nous", a posé Emmanuel Macron lors de son meeting tenu dans la salle du "Paris Event Center" du quartier de la Villette, dans le nord de Paris, ce lundi. Dans son discours, en effet, le candidat d'"En marche!" a tenu à mener la contre-offensive après les attaques de Marine Le Pen, ce même jour, à Villepinte. L'ancien ministre de l'Economie a fait allusion à celles-ci dès le début de sa prise de parole:

"Face aux injures, à l’obscénité du Front national, nous allons construire et nous allons refonder". 

Le Front national, "parti de l'anti-France"

Emmanuel Macron a eu des mots très durs contre le mouvement de sa rivale: "C’est le parti de l’anti-France. Car ce que défend ce parti, annonce, propose, c’est l‘effondrement inéluctable de ce qui a fait la France, la négation de nos valeurs." Si Emmanuel Macron a dit "respecter" les électeurs du Front national, il a appuyé ses coups contre cette formation politique. "Vous avez décidé d’opposer la France de l’espoir à la France grimaçante, recuite de haines, la France qui parle à tous à la France de quelques-uns", a déclaré Emmanuel Macron. Il a plus tard ajouté, en opposant son camp et celui d'en face:

"Aujourd’hui, le combat est bien celui entre les deux projets choisis par les Français: celui d’une France patriotique, réformatrice, efficace et juste, une France forte dans une Europe qui protège, et...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages