MedinCell reçoit 6,4 M$ de Unitaid pour lutter contre le paludisme

latribune.fr
 

Basée à Jacou, à côté de Montpellier, et employant 130 collaborateurs, MedinCell est une société pharmaceutique technologique qui développe un portefeuille de produits injectables à action prolongée en associant à des principes actifs déjà commercialisés sa technologie propriétaire BEPO®. Cette dernière permet de contrôler et de garantir la délivrance régulière à dose thérapeutique optimale d'un médicament pendant plusieurs jours, semaines ou mois à partir de l'injection sous-cutanée ou locale d'un simple dépôt de quelques millimètres.

Le 26 mars, la biotech annonce avoir signé un accord de subvention à hauteur de 6,4 M$ sur trois ans avec Unitaid, organisation internationale investissant pour trouver des moyens de prévenir, diagnostiquer et traiter le VIH, la tuberculose, le paludisme et l'hépatite C, en particulier à destination des pays en voie de développement.

Cette subvention a pour objectif de financer la formulation et les activités précliniques d'un injectable actif 3 mois d'ivermectine, médicament utilisé dans le traitement de nombreux types d'infections parasitaires, pour neutraliser le vecteur de transmission du paludisme*.

Impact épidémiologique significatif

« Notre objectif est de neutraliser les moustiques anophèles, qui portent et transmettent le parasite du paludisme, après qu'ils aient piqué des populations traitées, explique Christophe Roberge, directeur de la technologie chez MedinCell. Nous pourrons ainsi rompre la chaîne de transmission. Une unique injection d'ivermectine active pendant 3 mois permettra de lever certaines des barrières logistiques à l'adoption de traitements de masse, puisqu'elle ne nécessitera pas de renouveler régulièrement les campagnes de traitement typiquement liées aux formes orales dont la durée d'efficacité́ est trop courte. »

De premiers tests in vivo ont été menés au Burkina Faso par l'IRD, l'IRSS, le CIRDES et MedinCell.

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


La Fondation Bill Gates accorde 19 M$ à MedinCell
MedinCell agrandit ses laboratoires et recrute 20 personnes