Mediator : les laboratoires Servier condamnés

Les laboratoires Servier ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Paris dans l’affaire du Mediator à 2,7 millions d’euros d’amende, lundi 29 mars. L’ex-numéro deux du laboratoire a été condamné à quatre ans de prison avec sursis. 180 millions d'euros pour les victimes “Je suis contente mais un peu plus condamné, ça aurait été mieux... Excusez-moi, mais il y en a qui n’ont pas eu le temps d’avoir du sursis, ceux qui sont malades, ceux qui sont morts”, estime Denise Beaucerf, habitante d’Eysines (Gironde), l’une des nombreuses victimes du Mediator, un médicament aux effets toxiques prescrit comme un coupe-faim et antidiabétique. Elle en garde de lourdes séquelles et n’a pas pu faire le déplacement à Paris. Le géant pharmaceutique a été reconnu coupable de “tromperie aggravée”, et d'”homicides et blessures involontaires”. Les victimes vont recevoir environ 180 millions de dommages et intérêts.