Mediapro a encore la confiance du foot espagnol

Source AFP
·1 min de lecture
Le groupe sino-espagnol conserve la confiance de la Liga espagnole.
Le groupe sino-espagnol conserve la confiance de la Liga espagnole.

Mediapro n'a pas tout perdu. Alors que le divorce entre la Ligue française de football professionnel (LFP) a été retentissant, le groupe sino-espagnol a réussi (pour le moment) à conserver sa relation avec le football espagnol. Mediapro possède, en effet, une partie des droits télévisés du championnat espagnol, ceux lui permettant de diffuser les rencontres dans les bars et hors d'Espagne.

« J'ai confiance en Mediapro », a assuré fin janvier Javier Tebas, le président de la Liga, lors d'un entretien à l'Agence France-Presse. La ligue espagnole et Mediapro ont toutefois dû renégocier à la baisse les termes de leur contrat alors que des milliers de bars ont fermé en Espagne en raison de la pandémie. « On n'a eu aucun problème entre la Liga et Mediapro, parce qu'on a renégocié ce qu'il fallait renégocier. Personne n'a dit qu'il fallait arrêter ce contrat parce que les bars sont fermés. Ce qu'il faut savoir, c'est que, quand on a une crise comme celle-là, certaines choses doivent être renégociées », a souligné Javier Tebas sans dévoiler de chiffres.

Ne pas reproduire le scandale français

Une situation qui contraste avec le psychodrame déclenché en France par la rupture entre la LFP et Mediapro, incapable d'honorer à l'automne les paiements prévus en échange du droit de diffusion des matchs sur la chaîne Téléfoot, acquis en 2018 pour plus de 800 millions d'euros. Pour Francesc Rufas, spécialiste en marketing sportif, le foot espagnol a tout intérêt à ne pas reprod [...] Lire la suite