Publicité

À Mediapart, Edwy Plenel en passe de raccrocher les gants mais pas la plume

Âgé de 71 ans, le journaliste Edwy Plenel a annoncé quitter en mars la direction de Mediapart. Bien que le nom de son successeur n'ait pas été dévoilé, Edwy Plenel a affirmé qu'il continuerait à "écrire" pour le média, sans toutefois être le "patron de l'entreprise".

"Un passage de témoin en bon ordre". À 71 ans, le journaliste Edwy Plenel a annoncé, lundi 12 février, qu'il allait quitter le 14 mars la direction de Mediapart, média d'investigation en ligne qu'il a cofondé il y a seize ans.

L'actuel directeur de la publication n'a pas dévoilé le nom de son successeur.

"Je continuerai à écrire pour Mediapart, je continuerai à être présent par ma plume mais je ne serai pas le responsable juridique, le patron de l'entreprise", a-t-il précisé dans l'émission "Affaires sensibles" sur France Inter.

"Le miracle de Mediapart, c'est que l'équipe pour l'essentiel a entre 25 et 45 ans, j'en ai 71. Il est normal que ça vive, indépendamment de nous", a souligné le journaliste à la moustache et au sourire malicieux, redouté des dirigeants politiques de tous bords.

Avec son équipe, il avait lancé l'affaire Cahuzac fin 2012, du nom de l'ex-ministre socialiste du Budget déchu après avoir menti sur son compte bancaire secret détenu à l'étranger.

Mediapart est-il un journal donneur de leçons, toujours à l'affût d'une proie ?

"On a une seule boussole, qui est l'intérêt public. On ne cible pas des camps, des personnes", assure son co-fondateur, qui évoque des champs d'enquête larges, de l'écologie aux violences sexistes et sexuelles.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Edwy Plenel, journaliste : Mediapart défend "un journalisme au service de l'intérêt public"
Dossier libyen : Nicolas Sarkozy entendu par un juge à propos de la rétractation de Ziad Takieddine