Mediapart accuse le FN d'avoir financé une enquête à son sujet avec des fonds publics européens

1 / 2

Mediapart accuse le FN d'avoir financé une enquête à son sujet avec des fonds publics européens

Selon le site d'investigation, le groupe FN au Parlement européen s'est servi des fonds publics qui lui sont alloués pour  financer une "enquête" à son égard.

A la demande de l'élu Jean-Luc Schaffhauser, le groupe Front national au Parlement européen a commandé en juin 2017 une "enquête" financée par les fonds publics européens et visant Médiapart, ses sources et ses journalistes, selon les informations du site d'investigation.

D'après un devis récupéré par Mediapart, cette enquête a été réalisée par le cabinet de conseil Geopol Consultings, pour un coût de 10.000 euros. Derrière ce cabinet domicilié à Bruxelles, l'essayiste Alexandre del Valle, de son vrai nom Marc d'Anna, géopolitologue auteur de plusieurs ouvrages controversés sur l'islam.

Financement du Front national en Russie

Selon Mediapart, c'est ce même Jean-Luc Schaffhauser qui a menacé le média en décembre 2016 après son enquête sur le financement du FN en Russie. "Il faut savoir que nous pouvons enquêter sur votre enquête et montrer qui vous paie ou paie Mediapart", s'agaçait alors l'élu qui soupçonnait Mediapart "d'être commandité par des réseaux extérieurs de propagande".

C'est précisément ce que cette enquête cherchait à démontrer lorsqu'elle a été présentée le 25 octobre 2017 au Parlement européen, devant des élus du groupe ENL (Europe des Nations et des Libertés).

"Chien de garde du système"

D'après les informations recueillies par le site d'investigation, l'objectif de ce rapport était de "démontrer les liens existant entre certains acteurs extérieurs...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser : 

A lire aussi