Meaux : ouverture d'une enquête après le décès d'un détenu

Que s'est-il passé dans la prison de Meaux (Seine-et-Marne) le 25 janvier 2021 ? Un détenu de 28 ans, incarcéré pour violences conjugales, est transporté à l'hôpital en arrêt cardio-respiratoire. Il meurt une semaine plus tard. L'enquête connaît désormais un rebondissement avec le témoignage surprise de plusieurs gardiens de prison devant la police judiciaire. "Il résulte de l'audition de trois surveillants, que des violences volontaires ont vraisemblablement étaient commises sur la personne de M. Rousseau lors de son interpellation", explique la procureure de la République. Un gradé aurait porté un coup à la tête Ces surveillants mettent en cause l'un de leur collègue, un gradé, qui aurait porté au moins un coup de pied à la tête du détenu alors que celui-ci refusait de regagner sa cellule. L'avocate de la famille, maître Sonia Kemel dénonce l'attitude de l'administration pénitentiaire : "La famille se pose des questions sur la transparence de l'administration pénitentiaire dans ce dossier, il semble qu'elle n'ait pas joué le jeu de la transparence, qu'elle n'a pas immédiatement révélé les faits." L'enquête devra déterminer si les coups sont à l'origine de la mort.