Pas de mea culpa pour Macron, sur le point de muscler sa stratégie contre le Covid