McFly et Carlito défiés par Emmanuel Macron, ils dévoilent les coulisses de cette improbable vidéo

·1 min de lecture

Depuis plusieurs mois, des membres du gouvernement font régulièrement appel à des influenceurs pour relayer leurs messages auprès des jeunes, qui ont tendance à délaisser les médias traditionnels. Un nouveau cap a été franchi en ce mois de février 2021, avec cette fois Emmanuel Macron en personne qui s'est tourné vers les youtubeurs McFly et Carlito. Aussi étonnant que cela puisse paraître, le président de la République a décidé de lancer un défi aux deux vidéastes, notamment par le biais de son responsable du service de la communication numérique, Joé Naturel. Choqués, David Coscas et Raphaël Carlier (le vrai nom des deux compères stars du Web) ont dévoilé ce vendredi 19 février sur leur chaîne YouTube le message du chef de l’Etat.

On y voit Emmanuel Macron, face caméra, proposer aux deux youtubeurs de réaliser une vidéo afin de "réexpliquer les gestes [barrière anti-Covid-19, NDLR] et l’importance de les respecter" à leur communauté. Le président de la République tient également à ce qu'ils s’adressent à leurs plus de 6 millions d’abonnés pour leur rappeler "de ne pas se rassembler, de ne prendre aucun risque, de ne pas avoir de grands regroupements, de faire au maximum du télétravail…" Et il les défie : "Faites cette vidéo toute simple et, si vous avez dix millions de vues, je prends un engagement", lance le chef de l'Etat, avant de leur assurer qu’ils pourront "venir tourner à l’Elysée" si leur vidéo est suffisamment populaire sur la Toile.

Au début, McFly et Carlito ont cru (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Crise sanitaire : pas de retour à la normale avant l’été 2022 ? L'infectiologue Didier Pittet s’explique sur ses propos choc
Combien gagnait Patrick Poivre d'Arvor lorsqu'il était le présentateur du 20 heures de TF1 ? Son salaire dévoilé
Nicolas Sarkozy vacciné en janvier : comment l'ancien chef de l'État, âgé de 66 ans, a-t-il pu accéder au vaccin ?
Olivier Véran ne prévoit pas de levée des mesures sanitaires : "L'heure n'est pas encore au relâchement" (VIDEO)
Isabelle et Patrick Balkany bénéficient d'un aménagement de peine : ils sont placés sous bracelets électroniques