McDonald's : une employée licenciée après avoir dénoncé un harcèlement sexuel

Source AFP
·1 min de lecture
Une employée d'un McDonald's du Havre a été licenciée après avoir dénoncé des faits de harcèlement à sa hiérarchie (photo d'illustration).
Une employée d'un McDonald's du Havre a été licenciée après avoir dénoncé des faits de harcèlement à sa hiérarchie (photo d'illustration).

Peu de temps après avoir dénoncé des faits de harcèlement et d'agressions sexuelles de la part d'un salarié, une employée d'un McDonald's du Havre (Seine-Maritime) a été licenciée. La jeune femme s'apprête à saisir les prud'hommes. Mathilde, 21 ans, dit avoir été victime de harcèlement sexuel de la part d'un salarié, devenu entre-temps délégué du personnel. « Il me disait "t'as un beau petit cul" quand je passais en cuisine, posait des questions sur ma vie sexuelle », raconte-t-elle à l'Agence France-Presse.

La jeune femme se plaint alors auprès du directeur adjoint et le harcèlement cesse. Quand d'autres salariées se plaignent à leur tour en 2019, il est mis à pied pendant huit jours, mais « son comportement ne cesse pas », selon Mathilde. Un encadrant du même restaurant, depuis licencié, est également accusé de harcèlement et d'attouchements sexuels. Le 24 octobre, la jeune femme se met en grève avec quinze autres collègues pour protester contre ces agissements.

Une enquête ouverte en interne

Interrogée, la direction du restaurant a rappelé sa « détermination à lutter contre toutes les formes de harcèlement ». Elle a indiqué avoir lancé une enquête interne qui a « confirmé un certain nombre de comportements relevant du harcèlement sexuel » et que « des procédures disciplinaires ont immédiatement été engagées ».

Lire aussi Harcèlement sexuel : la gestion du problème par Google pose question

« Un licenciement a d'ores et déjà été prononcé et une seconde procédu [...] Lire la suite