MC Solaar va rééditer ses premiers albums, indisponibles depuis des années

·2 min de lecture
MC Solaar, en concert à La Havane en 2009 - AFP
MC Solaar, en concert à La Havane en 2009 - AFP

Trois albums cultes disparus seront bientôt à nouveau disponibles. MC Solaar, l'un des pionniers du rap français, s'apprête à rééditer ses premiers opus, indisponibles depuis près de 20 ans en raison d'un différend avec son label. Qui sème le vent récolte le tempo, sorti en 1991, sera le premier à réinvestir les bacs dès le 9 juillet prochain. En guise d'avant-goût, le rappeur de 52 ans a ressorti vendredi le clip de Bouge de là, son tout premier tube daté de 1990, qui était devenu introuvable.

Suivront Prose Combat (1994), dont la nouvelle sortie est prévue en septembre, et enfin Paradisiaque et MC Solaar, datés de 1997 et 1998, qui sortiront sous forme de double-album en décembre.

https://www.youtube.com/embed/MNYsmMDZfiA?rel=0

Le double-album de la discorde

Ce sont ces deux disques, sortis à un an d'intervalle à l'aube des années 2000, qui ont occasionné le divorce avec Polydor, son écurie de l'époque. Comme le rapportait Libération, MC Solaar avait attaqué sa maison de disques aux prud'hommes. Il lui reprochait de l'avoir contraint à sortir ces deux disques séparément, au lieu de les éditer en un seul double-album.

C'est parce que Polydor (label d'Universal) et MC Solaar ont trouvé un terrain d'entente que ses albums vont pouvoir connaître une deuxième vie. Dans un communiqué, Universal évoque "un conflit et son happy end".

Après ce divorce musical, MC Solaar a poursuivi sa carrière chez Warner Music. Les années 2000 lui ont offert de beaux succès, notamment les succès des singles Solaar Pleure, Hasta La Vista ou encore Inch'Allah. Son dernier album, Géopoétique, est sorti en 2017. Il lui a valu la Victoire de la musique d'album de chansons de l'année en 2018.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles