MBZ à Paris : la presse émiratie verse dans l’excès et les déclarations d’amour à la France

“Un partenariat tourné vers le futur”, titre le quotidien émirati Al-Ittihad ce mardi 19 juillet au lendemain de l’arrivée à Paris pour une visite de deux jours de Mohamed ben Zayed (MBZ), président de la fédération des Émirats arabes unis. Principal quotidien arabophone d’Abou Dhabi, la capitale émiratie, le journal consacre pas moins de 27 pages sur 40 à cette visite “historique”, avec une abondance de photos flatteuses en couleur.

MBZ “a choisi la France pour son premier déplacement international” depuis son investiture officielle de chef d’État des Émirats arabes unis (EAU) en mai dernier, à la mort de son demi-frère, l’émir Khalifa, souligne le quotidien.

Des relations anciennes et privilégiées

Dans les pages intérieures d’« Al-Ittihad », une photo de l’ancien président français François Mitterrand et du Cheikh Zayed en 1991.. Al-Ittihad
Dans les pages intérieures d’« Al-Ittihad », une photo de l’ancien président français François Mitterrand et du Cheikh Zayed en 1991.. Al-Ittihad

Il rappelle l’ancienneté des relations privilégiées entre Paris et Abou Dhabi par une grande photo de l’accueil que l’ancien président français François Mitterrand avait réservé en 1991 à Cheikh Zayed, père de l’actuel émir et fondateur des Émirats. En réalité, c’est même le prédécesseur de François Mitterrand, Valéry Giscard d’Estaing, qui avait misé sur les Émirats arabes unis pour sa politique arabe, en recevant dès 1975 Cheikh Zayed, quatre ans après la création des Émirats.

“Les liens d’amitié entre les Émirats et la France sont forts et solides depuis le règne de Cheikh Zayed”, titre également le journal, mais ils ont été considérablement renforcés déjà sous le quinquennat de François Hollande, mais plus encore sous la présidence d’Emmanuel Macron. C’est en effet la quatrième fois en moins d’un an qu’Emanuel Macron rencontre son homologue MBZ.

En décembre dernier, d’importants accords de vente d’armes ont été signés par les deux hommes, notamment la livraison par la France de 80 avions de chasse Rafale aux Émirats, d’un montant d’environ 18 milliards d’euros. Et en mai dernier, le président français s’était à nouveau rendu aux Émirats pour présenter ses condoléances à MBZ après le décès de son demi-frère.

“Rares sont les capitales qui résument leur pays”, commente, sur un ton lyrique, un des éditorialistes du journal. “Paris, par sa beauté toujours renouvelée, grandit avec vous. Tantôt vous la voyez en accoutrement de jeune femme, en jeans et t-shirt blanc, tantôt en costume de grande dame, avec tailleur Channel, tantôt comme s’il s’agissait d’une belle amie révolutionnaire de Che Guevara.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles