Mayotte : Un nouvel aéroport sera construit pour remplacer l’actuel, menacé par un volcan sous-marin

TRANSPORT AÉRIEN - L’équipement sera implanté en Grande-Terre à Bouyouni

On ne sait pas encore quand sera donné le premier coup de pioche. Dans les prochaines années, Mayotte disposera en tout cas d’un nouvel aéroport afin de remplacer celui de Dzaoudzi-Pamandzi qui est menacé par un volcan sous-marin.

Les contours du projet seront présentés « à la rentrée, une fois toutes les études terminées », s’est engagé mardi le ministre des Transports. « La desserte aérienne de Mayotte est un enjeu majeur et garantit la continuité territoriale de l’archipel », a souligné Patrice Vergriete, en réponse à une question de la députée mahoraise Estelle Youssouffa.

Un risque de submersion et de tsunami

Le projet du Gouvernement était au départ d’allonger la piste de l’aéroport actuel pour permettre des vols gros porteurs directs vers la métropole, sans faire escale à Nairobi au Kenya. Il a finalement été abandonné, l’aéroport de Dzaoudzi-Pamandzi étant exposé à « un risque géologique majeur lié à la présence d’un volcan sous-marin dont personne ne pouvait anticiper les impacts », a rappelé le ministre. Selon Estelle Youssouffa, ce volcan fait en effet peser un risque de submersion et de tsunami.

La décision a donc été prise de construire un nouvel aéroport en Grande-Terre à Bouyouni. « Ce n’est donc ni un recul ni un renoncement » de la part du Gouvernement « mais une réorientation du projet que nous pourrons présent(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Bordeaux : Ryanair va fermer sa base de l’aéroport de Mérignac, quarante lignes aériennes supprimées
Cet avion suivi par des internautes du monde entier s’est posé sans train d’atterrissage
Toulouse : Enquête ouverte après un problème d’atterrissage de l’avion des rugbymen du Stade français