Mayotte: après un accord entre la ministre et l'intersyndicale, levée des barrages en vue

1 / 2

Mayotte: après un accord entre la ministre et l'intersyndicale, levée des barrages en vue

Le gouvernement a affirmé ce mardi être parvenu à un accord avec les responsables du mouvement social qui marque la vie de Mayotte depuis un mois. 

Au bout de cinq heures de négociations à Dzaoudzi, le gouvernement a affirmé que les responsables du mouvement social qui secoue Mayotte depuis quatre semaines s'étaient "engagés" à débloquer dès mercredi les barrages qui paralysent l'île, une initiative qu'un porte-parole de l'intersyndicale s'est engagé à soumettre à la population.

Annick Girardin souhaite le retour au calme "le plus vite possible"

"Nous allons rassembler demain (mercredi) la population place de la République" au chef-lieu Mamoudzou, "ils seront les seuls à décider: nous allons proposer cela et voir avec eux s'ils voient favorablement la levée des barrages", au moins pendant un mois, a déclaré ce porte-parole, Fatihou Ibrahime, saluant "des avancées réelles", avec notamment un "plan de lutte contre l'insécurité".

"Je souhaite le retour au calme dans le territoire le plus vite possible puisque nous avons devant nous un court mois de travail", a dit de son côté Annick Girardin, sortie en pleine nuit de ces pourparlers avant de regagner Paris, où elle devrait participer mercredi matin au Conseil des ministres.

Pour le ministère, un "accord de principe entre l'Etat, les élus, les syndicats et les collectifs" a été conclu, et "les collectifs et l'intersyndicale se sont engagés à débloquer les barrages de l'île" mercredi matin.

"Annick Girardin s'est engagée avec l'ensemble des parties prenantes sur un calendrier et...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi