Mayenne : l’initiative surprenante d’un coiffeur

Il ne voulait pas attendre une seconde de plus. Il est un peu plus de minuit lundi 11 mai, premier jour de déconfinement, quand Marc Mauny vient ouvrir les portes de son salon de coiffure à Mayenne. Les clients sont là. "Je suis venue à minuit une pour vraiment saluer l’originalité de la démarche du coiffeur et puisque j’en avais vraiment besoin", explique Caroline Corbeau, une habitante. "On ne sait pas où on va" Des mesures ont bien évidemment été prises pour éviter la propagation du virus comme la mise en place de plexiglas et la mise à disposition de gel désinfectant. Une nouvelle façon de travailler pour le coiffeur. "Les gens vont arriver masqués, on va devoir user de nouveaux gestes, tout le monde panique un peu, on ne sait pas où on va, on y va donc il va falloir se détendre, qu’on positive, qu’on soit bienveillant et ça va se passer". L’agenda s’est rempli rapidement pour toute la semaine mais le salon ne peut accueillir qu’un seul client par heure jusqu’à 19 heures. La France compte 85 000 coiffeurs qui peuvent reprendre leur activité.