La Maya Bay de "La Plage" rouvre aux touristes en Thaïlande

·2 min de lecture

THAÏLANDE - Après quatre ans de fermeture au public, Maya Bay accueille de nouveau le public. La mythique plage thaïlandaise du film La Plage avec Leonardo Di Caprio avait fermée en 2018 pour des raisons environnementales. La baie aux eaux turquoises a réouvert ce 1er janvier 2022.

Maya Bay est une plage de sable blanc qui se trouve sur l’île de Phi Phi Leh en Thaïlande. Elle est entourée de falaises de 100 mètres de haut et n’est accessible qu’en bateau depuis les îles de Phuket ou de Phi Phi, ou encore depuis Krabi, sur le continent.

La plage rendue célèbre par le film La Plage, sorti en 2000, avec Leonardo Di Caprio, avait fermé ses portes au public en 2018. En cause? Les récifs coraliens et la plage avaient été endommagés par le tourisme de masse dans la baie. La veille de sa fermeture, près de 5000 touristes par jour foulaient le sable de Maya Bay. Alors pendant presque quatre ans, les autorités thaïlandaises ont pris des mesures pour préserver la biodiversité et ont replanté des coraux.

Une décision qui a porté ses fruits puisque “les requins sont revenus, les récifs coralliens repoussent et l’eau est à nouveau claire”, a déclaré à Reuters Yuthasak Supasorn, le gouverneur de l’Autorité du tourisme de Thaïlande. “Ces choses montrent que la nature guérit si on lui en laisse le temps, et nous devons travailler pour qu’il en soit de même.

Une touriste pose sur la Maya Bay en Thaïlande le 3 janvier 2022. (Photo: JORGE SILVA via REUTERS)
Une touriste pose sur la Maya Bay en Thaïlande le 3 janvier 2022. (Photo: JORGE SILVA via REUTERS)

Les visiteurs ont de nouveau le droit de se promener mais la baignade est toujours interdite. Seules 375 personnes par heure sont autorisées à se rendre sur l’île d’après les autorités. Les bateaux doivent désormais accoster sur une jetée dédiée, située à l’arrière de l’île, et seuls huit bateaux ont le droit stationner en même temps.

“Maya Bay est magnifique, c’est un endroit merveilleux”, a confié à Reuters Manuele Panin, un touriste italien de 40 ans, qui visitait la plage. “Je pense que c’est bien qu’elle ait été fermée pendant tout ce temps pour protéger la nature et lui permettre de se restaurer et de se rétablir”.

À voir également sur Le HuffPost: À Bangkok, ces taxis ont été transformés en jardins et en potagers

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles