Maxime Nicolle espère obtenir rapidement sa carte de presse

Terve Claire
·2 min de lecture
Maxime Nicolle espère avoir sa carte de presse rapidement

PRESSE - Fly Rider va-t-il avoir le fameux sésame des journalistes, la carte de presse? Alors que la figure des gilets jaunes, Maxime Nicolle, a annoncé le 7 septembre rejoindre l’équipe de QG, la web-télé lancée il y a quelques mois par la journaliste Aude Lancelin, il a annoncé lundi 16 septembre qu’il pourrait bientôt avoir sa carte de presse.

Sur Twitter, il a répondu dans une vidéo à une question d’un internaute: “Pour avoir une carte de presse il faut avoir travaillé trois mois pour une agence de presse ou un média, et il faut que le montant du revenu soit au minimum la moitié des revenus que j’avais avant. En l’occurrence, comme je touche 500 balles, et que là je vais toucher un peu plus de 1000 euros, oui je vais avoir le droit d’avoir une carte de presse trois mois après la date de mon entrée à QG”, explique-t-il.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Alors Maxime Nicolle bientôt officiellement journaliste? Pas si sûr. Des internautes ont voulu tempérer ses propos, arguant que pour qu’il obtienne sa carte de presse, il faut que Quartier Général soit considéré comme un média et ait un numéro CPPAP (Commission paritaire des publications et agences de presse). Ce qui n’est pas encore le cas à ce jour pour le média d’Aude Lancelin.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

À noter que pour constituer sa demande de carte de presse, il faut aussi notamment fournir les preuves en nombre de son activité (articles, reportages, vidéos etc.) et avoir un casier judiciaire vierge (fournir le bulletin n°3 de son casier judiciaire).

À voir également sur Le HuffPost:

LIRE AUSSI

14 juillet 2019: les gilets jaunes Drouet, Rodrigues et Nicolle interpellés

14 juillet: un commissaire de police perd son sang froid face à des gilets jaunes

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.