Max Verstappen se crashe après un accrochage avec Lewis Hamilton

·3 min de lecture
Max Verstappen s'est crashé lors du Grand prix de Grande-Bretagne de Formule1 après un accident causé par Lewis Hamilton. (Photo: Capture Canal+)
Max Verstappen s'est crashé lors du Grand prix de Grande-Bretagne de Formule1 après un accident causé par Lewis Hamilton. (Photo: Capture Canal+)

AUTOMOBILE - C’était l’un des plus beaux premiers tours de l’histoire récente de la Formule 1. Mais il s’est arrêté avant la fin pour Max Verstappen, leader du champion du monde. Le pilote néerlandais qui partait en pole position sur le circuit de Silverstone, ce dimanche 18 juillet, est en effet violemment sorti de la piste après un accrochage avec son grand rival de chez Mercedes Lewis Hamilton.

Après une petite minute de duel à très haute vitesse et à l’issue d’une tentative de dépassement du champion du monde en titre, les deux voitures se sont touchées entrainant un crash pour le pilote Red Bull. Parti en tête à queue, il a heurté latéralement les barrières de protection.

Quelques très longues secondes plus tard, il est sorti de sa voiture, visiblement sous le choc, et la course a été interrompue.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Verstappen “aggressif”, Hamilton “anti-sportif”

“Je suis content d’aller bien. Très déçu d’avoir été sorti comme ça. La pénalité (...) ne reflète pas la manœuvre dangereuse” d’Hamilton, a déclaré Max Verstappen sur Twitter. “Assister à ces célébrations alors que le pilote (adverse, NDLR) est encore à l’hôpital relève d’un comportement irrespectueux et antisportif, mais nous allons de l’avant”, a continué le Néerlandais.

Des critiques peu appréciées par le pilote britannique qui a déclaré n’avoir “pas de raison de s’excuser”. “Je l’ai doublé, je me suis placé à droite et j’étais assez loin à sa hauteur, mais j’ai ensuite pu voir qu’il n’allait pas se replier, nous sommes entrés dans le virage et nous sommes entrés en collision. Bien sûr, ce n’est jamais de cette façon que je veux gagner une course mais ces choses-là arrivent. Quand quelqu’un est trop agressif, ces choses-là arrivent forcément. J’espère simplement qu’il va bien et j’ai hâte de participer à de nombreuses autres courses contre lui”, a affirmé le Britannique.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les autres pilotes ont regagné les stands avant le nouveau départ donné une trentaine de minutes plus tard. C’est Charles Leclerc (Ferrari) qui est reparti en tête.

Lors de communications radios entre les équipes et la direction de course, Red Bull et Mercedes se sont rejeté la faute. “Tous les pilotes savent qu’à ce virage on ne peut doubler à l’intérieur. C’est un énorme accident et Lewis Hamilton n’aurait jamais dû se trouver dans cette position. Dieu merci Max est sain et sauf”, a déclaré un responsable Red Bull. “Lewis était complètement à hauteur de Max” et donc était en droit d’essayer de doubler, a estimé Mercedes en réponse.

La direction de course a finalement infligé une pénalité de dix secondes à Lewis Hamilton, jugé en partie responsable de la collision. Ce qui ne l’a pas empêché de remporter le Grand-Prix, son huitième en Grande-Bretagne et le 99e de sa carrière.

À voir également sur Le HuffPost: Six raisons pour lesquelles il faut regarder la F1 cette saison

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles