Max Boublil : son étrange réaction lorsqu’une femme l’accoste

Mars 2009, la chaîne câblée Comédie lançait un nouveau programme humoristique dans lequel Max Boublil se lançait dans la recherche de l’âme sœur à la suite de sa mise à la porte de chez sa grand-mère qui ne le supportait plus. Filmé sous le format d’une camera cachée, l’humoriste déroulait le tapis rouge pour séduire diverses personnalités telles que Clara Morgane, Ariane Massenet, Sandrine Quétier, Valérie Damidot, Rebecca Hampton, Alexandra Rosenfeld, Mia Frye, Gregory Basso (vous savez, Greg le Millionnaire ?), Diana Jones (L'Ile de la Tentation), Marjolaine (Marjolaine et les Millionnaires), Karine Ferri et Jessyca Falour… Un rendez-vous « romantique » au cours duquel Max Boublil donnait l’impression d’être en total contrôle de son sex-appeal qui en avait fait fondre plus d’une lors de la sortie de son single-sketch « Tu vas prendre ». Et pourtant, ce lundi 13 janvier 2020 vient de remettre cette certitude en question au détour d’une interview que Max Boublil vient d’offrir à nos confrères de Nord Eclair.

Il va prendre…

Invité à faire la promotion de Play, son dernier film dans lequel sont retracées les enfances et adolescences de plusieurs quadras d’aujourd’hui, Max Boublil vient de révéler que – plus jeune – il n’était pas du tout à l’image de ce qu’il est sur scène. « J’étais dans mon coin mais j’avais envie qu’on me remarque, raconte l’humoriste. J’ai toujours été provoc, c’est un moyen de protection. J’avais un peu peur des filles. » « Un peu », c’est peu dire ! Encore

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Touche pas à mon poste : pour son grand retour, Gilles Verdez détruit Boyard Land
TPMP : Sabrina Ouazani raconte les coulisses de sa gifle à Franck Gastaldi dans Pattaya
Julie Ricci : elle se confie sur sa fausse couche
Liam Hemsworth de nouveau en couple, pile pour ses trente ans
Felicity Huffman très souriante pendant ses heures de TIG