Mauvaise nouvelle si vous partez en Tunisie

·1 min de lecture

Destination privilégiée des touristes français l'été, la Tunisie fait face à une recrudescence de cas de Covid-19, notamment à cause du variant Delta. Alors le gouvernement a décidé de resserrer les restrictions d'entrée sur le territoire. Comme le rapportent L'Écho touristique et Tour Mag, les touristes vont devoir montrer patte blanche pour pouvoir profiter des plages tunisiennes. À compter du 1er juillet, tous les voyageurs de plus de 12 ans entrant dans le pays doivent présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures avant l'embarquement. Et cela concerne également les personnes vaccinées.

Seule exception : les vols charter effectués entre le 1er et le 9 juillet. Dans ce cas précis, les voyageurs vaccinés sont exemptés de test PCR. Par ailleurs, les touristes étrangers qui n'auraient pas un schéma vaccinal complet, devront s'engager sur l'honneur à réaliser une quarantaine de sept jours en arrivant. Les voyageurs seront également tenus de remplir des formulaires sanitaires à destination des autorités tunisiennes.

>> A lire aussi - Tunisie, Egypte, Afrique du Sud… le Covid-19 s’emballe en Afrique !

Le Quai d'Orsay a actualisé les conditions de voyage en Tunisie, mercredi 30 juin. "Compte tenu de l’impact de la crise sanitaire sur le système sanitaire tunisien depuis plusieurs semaines, il est vivement recommandé aux voyageurs se rendant en Tunisie d’avoir achevé leur schéma vaccinal contre le Covid-19 avant leur départ", conseille par ailleurs le site diplomatie.gouv.fr, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : l'Euro 2021 à l'origine d'une nouvelle vague ?
Combien le plan de relance vous a-t-il rapporté ?
En pleine conférence de presse, la malencontreuse chute d’un tableau de Picasso
Grèce, Espagne, Croatie... vérifiez si votre pass sanitaire est valide
Le pass sanitaire européen entre en scène et promet de relancer le tourisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles