« Mauvais président » : Isabelle Balkany n'épargne pas Emmanuel Macron

·1 min de lecture

Alors que la campagne présidentielle de 2022 commence à se préciser avec de nouveaux candidats qui se déclarent au compte-gouttes, il y a un nom qu’Isabelle Balkany ne mettra sûrement pas dans l’urne : celui du président sortant, Emmanuel Macron. Dans un tweet publié samedi 11 septembre, l’ancienne première adjointe à la mairie de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) a qualifié de « masochisme collectif » l’idée de faire accéder le locataire de l’Élysée à un second mandat.

Sur l’affiche partagée par la majorité présidentielle, les militants pour la réélection d’Emmanuel Macron plaident pour « cinq ans de plus pour les Français ». Cela ne plaît guère à l’épouse de Patrick Balkany qui estime « qu’il faut moins de cinq ans aux Français pour constater qu’ils ont un mauvais président ». Le réélire serait faire preuve d’un « masochisme collectif » qu’elle goûte peu.

Ce n’est pas la première fois qu’Isabelle Balkany exprime publiquement le peu d’estime qu’elle éprouve pour le président de la République. En juin dernier, alors qu’Emmanuel Macron recevait une gifle de la part d’un citoyen – condamné par la suite –, la Levalloisienne s’était fendue d’une plaisanterie sur le réseau social à l’oiseau bleu. « J’ai mal à ma France… Parce qu’un Français gifle le Président, parce que le Président est confronté brutalement à la réalité de l’exaspération citoyenne », avait-elle commencé. Avant de poursuivre, dans un deuxième message plus taquin : « Après, il s’agissait d’une "déambulation" à Tain sur (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le procès d’Alexandre Benalla s’ouvre… Et l'ex-garde du corps des Macron compte bien tout nier
Brigitte et Emmanuel Macron, une relation « toujours fraîche et incandescente » après plus de 20 ans d’amour
VIDÉO – Éric Zemmour sur la Présidentielle : pas question d’être "un chien dans un jeu de quilles"
Brigitte Macron plus permissive qu’Emmanuel Macron : « C’est quelqu’un qui prône la liberté »
Elizabeth II : son stratagème pour ne pas être épinglée concernant la rénovation de Buckingham Palace

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles