Mauritanie: épidémie de fièvre de la maladie du Rift

RFI/Sayouba Traoré

La Mauritanie est confrontée à une épidémie de fièvre de la vallée du Rift. Selon le ministère de la Santé, 23 personnes sont décédées de cette fièvre hémorragique, sur 50 cas recensés. Une épidémie prise très au sérieux par les autorités.

La fièvre de la vallée du Rift est une zoonose qui elle provient du bétail : ruminants, dromadaires, etc. elle touche donc d'abord des personnes au contact des animaux (éleveurs, bergers, bouchers), explique le docteur Mohamed Lémine Mohamed Elhadj, secrétaire général du ministère de la Santé mauritanien, joint par Gaëlle Laleix, de la rédaction Afrique. Elle est également diffusée par les moustiques.

La maladie se présente souvent sous forme bénigne. Les malades ont alors des symptômes proches de la grippe, mais quand elle se prend une forme hémorragique, elle devient mortelle, avec un taux de létalité de 50%. Cette épidémie est donc prise très au sérieux par les autorités, selon le docteur Mohamed Lémine Mohamed Elhadj.

Vétérinaires et médecins sont mobilisés notamment dans trois hôpitaux interrégionaux.


Lire la suite sur RFI