Mauricette a dû confier sa sœur jumelle à une maison de retraite : "Je culpabilise"

·1 min de lecture

Mauricette et sa sœur jumelle, Lucette, ont vécu ensemble pendant les dix dernières années, depuis la mort de leur mari. Ne pouvant plus s’occuper de sa sœur, dont la santé se dégradait beaucoup, Mauricette a été contrainte de la confier à une maison de retraite. Cette solution l’attriste et la fait culpabiliser, notamment car les visites sont restreintes en raison de la crise sanitaire. Sur "La Libre antenne" d’Europe 1, Mauricette évoque le quotidien isolé de sa sœur et leur gémellité.

>> Écoutez le témoignage de Mauricette en intégralité ici

" J’ai 87 ans. J’ai une sœur jumelle. Nous sommes les dernières d’une fratrie de six enfants. J'ai toujours eu beaucoup de contacts avec ma sœur. Nous avons été élevées ensemble. Nous arrivons à notre fin de vie, et elle a beaucoup de problèmes de santé. Elle a fait deux ou trois AVC. Elle est un peu partie dans son monde. Elle ne me lâche jamais, alors je souhaitais la garder à la maison. Je suis affreusement triste d'avoir été obligée de la mettre en maison de retraite. 

" Elle me téléphone parfois six fois en une demi-heure "

Je vais en perdre la santé parce que c'est ma sœur jumelle. Nous avons été liées pendant neuf mois, nous n’avons coupé le cordon ombilical qu'à la naissance. Nous sommes très proches l'une de l'autre. Je l'ai mise dans cette maison de retraite parce que je ne peux pas m’en occuper, j’ai le même âge qu’elle. Elle est fatigante. Je me fais beaucoup de reproches. Elle me dit qu’elle est bien, elle ne se plai...


Lire la suite sur Europe1