Maurice : des hydrocarbures s'écoulent d'un navire échoué depuis fin juillet

franceinfo avec AFP
·2 min de lecture

Les autorités de Maurice craignent désormais une catastrophe écologique. Depuis le 25 juillet, des hydrocarbures s'écoulent d'un vraquier échoué sur un récif de la côte sud-est du pays insulaire. "Nous sommes dans une situation de crise environnementale", a reconnu le ministre mauricien de l'Environnement, Kavy Ramano, jeudi 6 août en conférence de presse.

Jusqu'ici, aucun déversement n'avait encore été observé par les autorités, et ces dernières se voulaient d'ailleurs rassurantes. Mais ce jeudi, le ministère dit avoir été informé de l'existence d'une "fissure dans le navire MV Wakashio" et d'une "fuite d'hydrocarbures". Et en effet, une coulée noire peut être observée, après que le navire a commencé à s'affaisser sur l'arrière et à prendre l'eau. Les autorités ont demandé au public de ne pas s'aventurer sur les plages et dans les lagons alentour.

"Nous ne sommes pas suffisamment équipés"

Le bateau, appartenant à un armateur japonais mais battant pavillon panaméen, voyageait à vide mais transportait 200 tonnes de diesel et 3 800 tonnes d'huile lourde, selon la presse locale. Son équipage a été évacué. Il est échoué sur la pointe d'Esny, une zone humide classifiée Ramsar, comme le parc marin de Blue Bay proche et lui aussi menacé. Ces deux sites ont été protégés par des systèmes antipollution, a précisé le ministère.

"C'est la première fois (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi