Maurice Genevoix plutôt qu'Henri Barbusse au Panthéon : "L'engagement politique" explique peut-être ce choix, avance l'historien Jean-Yves Le Naour

franceinfo
·1 min de lecture

Pourquoi Maurice Genevoix au Panthéon plutôt qu'Henri Barbusse ? Tous deux ont été de ceux qui ont "inauguré la littérature de témoignage". "Henri Barbusse était adulé par les Poilus. Son livre [Le Feu] était un phénomène, alors que Maurice Genevoix a eu un succès d'estime avec Sous Verdun en 1916 mais ensuite, ses ouvrages n'ont eu quasiment aucun succès", rappelle mercredi 11 novembre l'historien Jean-Yves Le Naour. Pour lui, c'est peut-être le choix du "modéré" face au "révolutionnaire" qui a primé.

franceinfo : Qui était Maurice Genevoix, pourquoi ce choix d'Emmanuel Macron ?

Jean-Yves Le Naour : Il avait décidé, lors de son itinérance mémorielle sur les champs de bataille en novembre 2018, d'inhumer Maurice Genevoix au Panthéon. C'était un projet qui était porté par la Mission centenaire. Il a bien dit que ce n'est pas seulement Maurice Genevoix et ses mérites personnels, mais c'est toute la génération de 14-18 qui est inhumée. Ce ne sont pas les sacrifiés, puisque c'est le soldat inconnu qui représente ceux qui sont morts pour la France. C'est toute une génération, ceux qui sont revenus, mais aussi ceux de l'arrière, parce que c'était une guerre totale. C'était une nation entièrement mobilisé.

Maurice Genevoix a raconté son expérience sur le front en 1914, de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi