Maurice Genevoix au Panthéon : "Il a porté la parole de ses camarades après la guerre et jusqu'à la mort"

franceinfo
·1 min de lecture

Maurice Genevoix a été "un formidable témoin qui a porté la parole de ses camarades après la guerre et jusqu'à sa mort", salue, mercredi 11 novembre, Joseph Zimet, préfet de la Haute-Marne, chargé de l'organisation des commémorations de la Grande Guerre, alors que l'auteur de "Ceux de 14" entre au Panthéon.

>> Sur les traces de l'écrivain Maurice Genevoix, témoin des tranchées, qui entre au Panthéon.

La cérémonie du transfert du cercueil de l'écrivain, présidée par Emmanuel Macron, est l'aboutissement du "combat familial" de sa fille Sylvie Genoix et de son mari Bernard Maris, précise Joseph Zimet. Elle arrive également comme "le point d'orgue symbolique du centenaire" de la Grande Guerre, souligne le haut fonctionnaire.

franceinfo : C'est vous, Joseph Zimet, qui avez, dès 2011, proposé la panthéonisation de Maurice Genevoix. Neuf ans plus tard, c'est un soulagement et une joie aujourd'hui pour vous ?

Joseph Zimet : Ce n'est pas un soulagement. C'est une grande émotion de voir aboutir ce beau projet que m'avait proposé Sylvie Genevoix, la fille de l'écrivain et son mari Bernard Maris, tous les deux disparus. Sylvie Genevoix a été emportée par la maladie, Bernard Maris par les balles des tueurs de Charlie Hebdo. C'est un peu tout ça, tout ce combat, leur combat familial, qui est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi