‌Maurice Genevoix au Panthéon : "L'aboutissement d'un long chemin mémoriel", confie son petit-fils

franceinfo
·1 min de lecture

Emmanuel Macron préside mercredi 11 novembre l'entrée au Panthéon du célèbre écrivain poilu, Maurice Genevoix. "C'est l'aboutissement d'un long chemin mémoriel pour parvenir à ce que cette construction, que maman avait déjà proposé au début des années 2010" en vue du centenaire de la Grande Guerre, explique sur franceinfo l'avocat Julien Larère-Genevoix, petit-fils de l'écrivain.

>> Suivez en direct les commémorations du 11-Novembre.

Mais Nicolas Sarkozy est battu en 2012 et finalement François Hollande préfère honorer quatre figures de la résistance de la Seconde Guerre mondiale. Julien Larère-Genevoix explique alors qu'il veut arrêter de proposer la panthéonisation de son grand-père.

Je ne voulais pas faire de Maurice Genevoix le Poulidor du Panthéon, toujours pas loin mais jamais dedans.

Julien Larère-Genevoix, petit-fils de l'écrivain

à franceinfo

Le projet a été relancé le 10 novembre 2017, "alors qu'il commençait à se dire dans la presse que l'Élysée cherchait un projet pour marquer le coup à la fin du centenaire, pour 2018. Je me suis dit que c'était le moment de relancer ce vœu qui était en sommeil", précise-t-il. "On savait qu'Emmanuel Macron était un lecteur de Maurice Genevoix et ça s'est vérifié."

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi