Maurice Barthélemy raconte pourquoi il n'a pas voulu suivre le modèle gastronomique de ses parents

·1 min de lecture

Maurice Barthélemy s'est confié au micro de Laurent Mariotte dans l'émission La Table des bons vivants sur la relation qu'il entretient avec la nourriture. Sur le rôle que ses parents ont joué dans son envie de savourer les bonnes choses de la vie.  

 

>> Retrouvez La Table des bons vivants en podcast et en replay ici 

Rupture gastronomique

"Je suis totalement en rupture avec mes parents par rapport à la cuisine", explique avec humour Maurice Barthélemy. "Pour tout vous dire, ils ne cuisinaient pas trop. Mon père ne cuisinait pas beaucoup. Ma mère faisait plutôt à manger pour les amis, mais pas au quotidien. Ils mangeaient plus par nécessité que par plaisir. Et au bout d'un moment, j'ai dit non. Je veux vraiment profiter de la nourriture et du plaisir qu'elle procure." Un esprit rebelle pour la bonne cause.

Découvrez notre newsletter gastronomie

Recevez tous les dimanches à 10h notre newsletter "A table !" pour exceller derrière les fourneaux avec les recettes, conseils et trucs & astuces de Laurent Mariotte, ses chroniqueurs et ses invités.

Abonnez-vous ici

Mélange des genres

Depuis, l'acteur à ouvert ses horizons et aime se régaler avec des produits venus du monde entier. "J'aime le mélange des cultures surtout en cuisine. Je peux pendant un repas manger un bœuf bourguignon avec en entrée une salade thaï. J'aime avoir plein de saveurs dans un même repas." Un clin d'œil pour le coup à ses parents qui l'ont habitué à voyager dès son plus jeune âge notamment en Bolivie...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles