Maurice Bénichou, second rôle prolifique au cinéma et au théâtre, est mort à l'âge de 76 ans

franceinfo Culture avec agences
Maurice Bénichou a été popularisé par son rôle dans "Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain". Il était le comédien fétiche de Peter Brook.

Le comédien Maurice Bénichou, second rôle discret mais prolifique au théâtre et au cinéma, popularisé par son rôle de propriétaire de la boite aux souvenirs dans Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain, est décédé samedi à l'âge de 76 ans, a-t-on appris lundi auprès de son agent.

Un extrait du Fabuleux destin d'Amélie Poulain avec Maurice Bénichou


Comédien fétiche de Peter Brook

Dès 1968, Maurice Bénichou a été mis en scène par Patrice Chéreau dans Le Prix de la révolte au marché noir, avant de devenir l'un des comédiens récurrents des créations de Peter Brook, notamment à l'affiche en 1974 de Timon d'Athènes de William Shakespeare, au Théâtre des Bouffes du Nord, à Paris.

En 1985, Peter Brook confie à Maurice Bénichou les rôles de Ganesha et Krishna dans Mahabharata, un spectacle de 9 heures qui reste l'un des grands événements du Festival d'Avignon.

Epoux de la comédienne Geneviève Mnich, Maurice Bénichou a été à l'affiche d'une quarantaine de pièces et d'une cinquantaine de films sous la direction des plus grands réalisateurs dont Henri Verneuil, Raoul Ruiz et Yves Robert avec notamment Un éléphant ça trompe énormément en 1976.

En 1981, Elie Chouraqui l'engage pour Qu'est-ce qui fait courir David ?. Il tourne aussi sous la direction de Jean-Jacques Zilbermann dans Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents communistes.





Jean-Pierre Jeunet : "il était (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi