Maurane : « Hanouna, c'est un fou furieux  »

On rencontre la jurée de Nouvelle Star le matin du premier prime. En consultant son portable, elle lit un tweet à voix haute : « Moi, je ne regarde pas Nouvelle Star parce qu’il y a Maurane et je ne peux pas la supporter ! » La chanteuse rit de bon cœur et retweete le message aussitôt...

Voici Ça vous amuse, ce genre de tweet un peu méchant ?
Maurane Oui. Il y a vraiment des gens qui s’emmerdent ! Il y en a même qui passent leur temps à allumer les people, bien cachés derrière leur écran...

C’est lâche ?
Oui. Quand je pense à tout ce qui s’écrit sur Gérard Depardieu en ce moment, combien seraient capables de lui dire les mêmes choses en face ? (rires).

C’est votre copain, Gérard ?
Oui, mais ne parlons pas d’amitié car on ne se connaît pas non plus suffisamment. En fait, je l’ai rencontré sur le tournage de la Tête en friche de Jean Becker, et il m’a tout de suite fait penser à mon frère, avec qui on se faisait bêtement la gueule depuis deux ans. J’aime dire qu’avec Gérard, j’ai fait un « transfrère ». Il est excessif, mais c’est aussi pour ça qu’il a la grâce...

Même quand il dit que la Russie est un pays démocratique ?
Non, là, effectivement, je ne suis pas tout à fait d’accord. Je ne donnerai pas le bon Dieu sans confession à Poutine, mais Gérard, il peut avoir un côté midinette et se faire avoir.

Bon, parlons un peu de Nouvelle Star... Vous avez regardé les épreuves du casting à la télé ?
Oui, et ça m’a interpellée, parce que le rendu n’est pas le même. On en a parlé avec André Manoukian, il y a une histoire de télégénie qu’on ne perçoit pas forcément quand on a les candidats devant nous. En plus, on a un son direct, un peu brut, et quand on les voit sonorisés sur le petit écran, c’est très différent !

Aïe ! Vous avez donc des regrets ?
A part Myriame, non. Quand je l’ai vue chanter à la télé, je me suis dit : «C’est vraiment super qu’on l’ait sur le prime, cette fille.» Et puis, j’ai réalisé qu’on ne l’avait pas gardée... Je reconnais que (...) Lire la suite sur voici.fr


Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.