Matthieu Valet, ex-commissaire et candidat RN, a-t-il négocié avec le camp Macron pour une investiture en 2022?

Matthieu Valet, ex-commissaire et syndicaliste, a été élu eurodéputé dans la liste de Jordan Bardella. Aujourd'hui fervent soutien du RN, il négociait pourtant avec le camp Macron en 2022 pour une investiture aux législatives.

Interrogé sur des informations de RTL expliquant qu'il négociait une investiture avec le camp Macron aux législatives de 2022, Matthieu Valet, ex-commissaire et syndicaliste policier raconte une autre histoire sur notre plateau. Selon RTL, des discussions ont eu lieu entre le médiatique commissaire et la macronie. A tel point qu’une candidature aux législatives face à Marine Le Pen dans le Pas-de-Calais a même été envisagée, aux législatives de 2022.

De son côté, Matthieu Valet explique qu'il a été dragué par le camp Macron. "En 2022, j'étais tellement bon que la macronie voulait absolument me recruter", répond le commissaire syndicaliste. "Une proposition que j'ai rapidement décliné", précise-t-il. "Ils m'ont proposé de faire campagne avec eux, je n'ai rien demandé. Je n'ai pas demandé quoi que ce soit", explique plutôt celui qui est désormais élu du Rassemblement national au Parlement européen.

D'après des échanges par SMS que nous avons pu consulter, le médiatique syndicaliste a fait acte de candidature auprès de la majorité présidentielle afin d'être candidat sous leurs couleurs aux législatives. Selon nos informations, dans un SMS daté de mars 2022, celui qui était alors commissaire syndicaliste assure qu'il serait "honoré de s'engager pour les législatives" avec le camp d'Emmanuel Macron. "Avez-vous déjà un territoire en tête pour moi", demande-t-il à son interlocuteur de la majorité. "J'ai déjà commencé à réfléchir à ce sujet", indique-t-il. Dans un autre échange, il indique accepter "la proposition de se lancer dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais". En l'occurence celle de Marine Le Pen, à Hénin-Beaumont.

Matthieu Valet n'a finalement pas défendu les couleurs du camp présidentiel en 2022, mais a signé dans la liste de Jordan Bardella pour les européennes cette année, en 7e position. Faisant de lui un parlementaire européen, dans le camp de Marine Le Pen.

Article original publié sur BFMTV.com