Matteo Messina Denaro arrêté en Italie, les carabiniers le narguent

Photo
Photo

ITALIE - Sacré pied de nez des carabiniers à un homme qui leur a échappé pendant 30 ans. Au lendemain de l’arrestation du mafieux le plus recherché d’Italie, Matteo Messina Denaro, les carabiniers (équivalent des gendarmes français) ont posté sur leur compte Twitter une photo d’une de leurs voitures stationnée à Castelvetrano, sa ville de naissance.

« Bonjour de Castelvetrano », ont ironiquement écrit les carabiniers ce mardi 17 janvier au matin, sans faire référence directe à Matteo Messina Denaro. Double pied de nez : la voiture des carabiniers trône sur la place juste devant l’église… du purgatoire.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

C’est à quelques kilomètres de Castelvetrano, à Campobello di Mazara, que se cachait le parrain mafieux depuis plusieurs années. Arrêté ce lundi 17 à Palerme puis transporté à bord d’un hélicoptère militaire dans les Abruzzes, région située à l’est de Rome donnant sur la mer Adriatique, il a été incarcéré dans la prison de haute sécurité à L’Aquila.

Andrea Bonafede était en réalité Matteo Messina Denaro

À Campobello di Mazara, les forces de l’ordre ont perquisitionné un petit immeuble résidentiel de deux étages peint en jaune où le parrain aurait longuement séjourné, comme vous pouvez le voir dans les images du Corriere della Sera ci-dessous. Son appartement était confortable et meublé avec goût. À l’intérieur, les enquêteurs n’ont trouvé aucune arme, mais des parfums et des vêtements de luxe.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le petit immeuble est placé sous la surveillance permanente des forces de l’ordre qui empêchent quiconque d’approcher. Contactés par l’AFP, les carabiniers se sont refusés à donner des détails. À ses voisins, Matteo Messina Denaro se présentait sous le nom d’Andrea Bonafede, avec une carte d’identité en règle, et affirmait être médecin.

Le parcours de Matteo Messina Denaro, un tueur cruel à la tête d’un empire économique, suit les traces des grands dirigeants historiques de Cosa Nostra, Toto Riina et Bernardo Provenzano, morts en prison respectivement en 2017 et 2016.

Arrêté après une visite médicale

Il a été arrêté lundi matin en marge d’une visite médicale à la clinique La Maddalena à Palerme, un établissement renommé où il était soigné, sous un nom d’emprunt, pour un cancer du côlon. Son médecin traitant, Alfonso Tumbarello, âgé de 70 ans, fait l’objet d’une enquête.

Il était très bien habillé et portait une montre de luxe valant entre 30 et 35.000 euros. Durant sa cavale, il « a bénéficié de protections importantes et l’enquête se concentre sur ces protections », a souligné lundi soir le chef du parquet de Palerme Maurizio De Lucia lors d’une conférence presse.

L’enquête devra déterminer si « le dernier parrain du clan Corleone » - clan rendu célèbre au cinéma par Le Parrain - est resté sur l’île pendant toute sa cavale ou s’il a également séjourné à l’étranger.

Sur la liste dressée par le ministère de l’Intérieur des six criminels les plus recherchés en Italie, Matteo Messina Denaro, né en avril 1962, occupait la première place. Il avait été condamné par contumace en 2000 à la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtres, et en 2020 pour l’attentat contre le juge anti-mafia Giovanni Falcone, assassiné sur ordre de Cosa Nostra en 1992.

Matteo Messina Denaro est l’une des dernières grandes figures de Cosa Nostra, largement décimée par les opérations incessantes de l’Etat après l’assassinat des juges Giovanni Falcone et Paolo Borsellino.

Selon le quotidien Il Messaggero, le patrimoine accumulé par le boss atteindrait « jusqu’à 4 milliards d’euros », obtenu à travers le trafic de drogue, des extorsions et le blanchiment d’argent.

À voir également sur Le Huffpost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi