Matt Pokora dévoile un magnifique cliché de son petit Isaiah en pleine chasse aux oeufs !

·1 min de lecture

Matt Pokora vit sur un petit nuage depuis sa rencontre avec sa chérie Christina Milian en 2017. Plus soudé que jamais, le couple a appuyé sur l'accélérateur ces derniers mois : après la naissance de leur fils Isaiah en janvier 2020, puis s'être dit "oui" en décembre de la même année, M Pokora et sa jolie brune ont confié à leurs fans attendre un nouvel enfant pour le cours de l'année 2021 ! Le frenchy semble donc couler des jours heureux en Californie où il a bel et bien décidé d'établir sa petite vie de famille. À ce titre, le jeune papa se donne à fond pour offrir le meilleur à ceux qu'il aime, et il n'oublie pas d'inclure dans cette équation parfaite, la jeune Violette, 11 ans, sa belle-fille qu'il aime comme un père ! L'amoureux de la sexy Christina Milian, qui n'hésite jamais à afficher son baby bump dans des tenues plus "hot" les unes que les autres, ne fait jamais les choses à moitié et pour les fêtes de Pâques, ses fans ont pu se rendre compte que l'artillerie lourde avait été déployée pour combler Isaiah de bonheur !

Matt Pokora est fier de son fils, et il n'hésite pas à partager tous les instants fondamentaux de ses apprentissages, pour le plus grand bonheur de ses quelques 2 millions 900 000 abonnés ! Après s’être extasié devant les premiers mots de son fils, M Pokora avait montré en janvier dernier ses premiers pas. À l'occasion de la fête de Pâques, les followers du Strasbourgeois d'origine, ont pu se rendre compte qu'Isaiah avait encore une fois bien grandi ! Le chanteur (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Lola Marois : son étrange vidéo de Pâques avec ses jumeaux... mais sans Jean-Marie Bigard
VIDEO "Broute !" : Laurent Ruquier donne un ordre étrange à un invité des Enfants de la télé
VIDEO Les Enfants de la télé : Laurent Ruquier dévoile la couleur de cheveux originelle de Denis Brogniart
PHOTO Aure Atika : son émouvant message sur Instagram bouleverse les internautes
VIDEO Bernard Tapie « sous surveillance » : pourquoi les médecins sont inquiets après son agression